Association Sar Phirdem

(Comment j'y vais)

   
Accueil - Plan du site - Partenaires - Liens - Nous écrire

 

L'association

 

Projet en France

 

Projets en Roumanie

 

Culture Tzigane

Livres


Actions 2003 sur les camps tziganes


Bilan d'interventions sur les camps de Foucaud et Casaban au 31/12/03:

En avril 2003, l’association a été sollicitée par le comité de pilotage intervenant sur les camps tziganes de Foucaud et Casaban. Les différents intervenants du comité sont : la D.D.A.S.S. représentée par M. Devries, le Conseil Général représenté par Mme Lamur Baudreu, la Croix Rouge et le S.S.A.E.

Au départ nous avons été mandaté pour scolariser les enfants rroms du camp de Foucaud, par la suite, en lien avec le comité et la vie sur les camps notre champs d’action s’est développé : organisation de fêtes, d’activités pour les jeunes enfants, de sorties, écoute et orientation des familles, aide aux dossiers administratifs en lien avec le S.S.A.E., accompagnement social au logement pour une famille. Ces activités ont été reproduites sur le camp de Casaban.

Interventions sur le camp de Foucaud :

Camp Tsigane de Foucaud

Concernant la scolarisation :

Notre équipe est intervenue auprés des enfants roms, tous les jeudis après-midi depuis fin avril, en leur proposant des activités comme support de leur apprentissage du français, du groupe. Très vite des liens se sont crées entre tous, enfants comme adultes.
En partenariat avec le C.A.S.N.A.V., représenté par Mme De Chivray une classe transitoire s’est ouverte au Castor accueillant trois élèves au primaire et un en maternelle. Le cap de la scolarisation était franchit, cependant pour des raisons administratives, des familles ont fuit le camp via d’autres pays européens ; la classe a donc fermé car trop peu d’enfants.
L’association a réorienté les enfants vers l’école Jules Ferry et assure la médiation scolaire des six enfants (dont un au collège la Conte) ainsi que la médiation sociale avec les familles.

Concernant les activités :

Essentielles pour les enfants non scolarisés car trop jeunes ou en difficultés, elles visent aussi une future intégration en milieu scolaire : activités manuelles, musicales, sportives, apprentissage de l’hygiène et des règles sociales. Les parents sont en général associés à ces activités.


Organisation d’une fête mensuelle sur le camp :

Afin de détendre l’atmosphère souvent électrique en lien avec les conditions de vie. Ces fêtes favorisent les rencontres avec les artistes et invités, de plus elles permettent d’aborder une action de prévention drogue et alcool. Un grand merci à tous les artistes ayant participé à ces journées : Les Jibbuls (clowns), La musique à deux lei, Les sans valises, Jean-Marc (la Varda), Guillaume Guerrin (coiffeur bénévole), Julien (animateur bénévole et cuisinier hors pair) et aux familles rroms pour nous avoir aidé à confectionner des repas traditionnels tziganes, à nettoyer le camp pour ces occasions.

Fête sur le camp tzigane de Foucaud

Ecoute et orientation des familles :

En effet lors de nos interventions sur les camps un temps est prévu pour visiter chaque famille écouter et orienter vers les différents partenaires en fonction des difficultés rencontrées : C.M.S., S.S.A.E, Croix Rouge, P.M.I., C.I.M.A.D.E., P.A.S.…

Accompagnement social au logement :

En lien avec l’état de santé de certains membres de deux familles nous avons pu obtenir deux logements pour une famille (soit 9 personnes) par le biais du B.A.I.L. et depuis le mois d’octobre nous assurons cet accompagnement. L’association a obtenu un agrément pour assurer des A.S.L.Une mesure de six mois pour chaque famille a été demandé.

Organisations de sorties (une fois par mois) :

Décidées par tous et encadrées par les parents et animateurs ; l’objectif étant d’accompagner les personnes dans une démarche de découverte et d’échanges (découverte du patrimoine local, activités de plein air). Les sorties organisées cet été ont été une réussite et un moyen pour tous de sortir du quotidien des camps (réserve africaine de Sigean, lac de la Cavayère et lac des Montagnes). Les rroms de Casaban ont aussi participé à ces sorties ce qui nous a permis de prendre un premier contact avec les familles. Un grand merci à tout les accompagnateurs bénévoles : Julien Berges, Sylvain Douay, Michel et Joss Albéro.

Interventions sur le camp de Casaban :

Nos activités sur Casaban se sont peu à peu développées depuis la rencontre au mois d’août des familles invitées à participer aux sorties. Depuis le mois de septembre nous intervenons une fois par semaine sur le camp.

Concernant la scolarisation :

Nous assurons la médiation scolaire des deux enfants scolarisés à la Gravette et au collège La conte.
Pour les six autres (trop jeunes ou en difficultés) nous assurons une activité hebdomadaire (idem que celle de Foucaud).

Ecoute et orientation des familles:

Idem que pour Foucaud.

Soutien aux démarches dans le cadre de leur dossier O.F.P.R.A. :

Nous avons remarqué que tous les problèmes que ces familles Roms, ont et sont amenés à rencontrer découlent de leur situation administrative. Le travail de notre association s’est avéré difficile et limité par ces mêmes difficultés, ainsi 5 familles dont 14 enfants ont disparu, en errance de par leur irrégularité à travers le monde!!!!
En lien avec le S.S.A.E. et autres associations caritatives nous finançons des nuitées d’hôtel pour leurs convocations à l’OFPRA et les aidons à organiser leur séjour à Paris.

Distributions de vêtements et d’aliments sur les 2 camps :

En effet grâce aux différents bénévoles intervenant sur les camps une solidarité s’est mise en place dès le mois d’août et nous avons reçu de nombreux dons de particuliers vêtements, chaussures, jouets, œuf frais, farine… ce qui nous a permis d’organiser environ une distribution mensuelle sur chaque camp. Un grand merci à la mairie de Villardonnel pour nous avoir permis de stocker le matériel et les dons.

Organisation d’une soirée concert à Berriac :

En partenariat avec l’AGEMCA (Association Gitane d'Entraide Mutuelle Carcassonaise); les fonds récoltés à la buvette ont permis de financer du matériel périscolaire.

Organisation d’une fête de Noël :

Les familles des deux camps tziganes et ceux hébergés en appartement ont été invité à participer à un repas traditionnel de Noël à la cafétéria de Leclerc qui nous a accueillis chaleureusement. La fête s’est terminée par une distribution de cadeaux effectuée par un père Noël et par une animation musicale. A cette occasion des familles audoises se sont jointes à nous pour partager la fête.

Bilan:

Un travail en partenariat :
- Comité de pilotage une fois par mois
- Formation avec M. Courtiade au Conseil Général
- Commission locale d’admission Entretien avec C. Malphette S.S.A.E
- Entretien avec M. Feurich C.I.M.A.D.E.
- Informations concernant le statut d’étranger malade avec la Préfecture, la D.D.A.S.S., la P.M.I., le S.S.A.E., la P.A.S.
- Entretien avec M. Plantier D.D.T.E
- Ainsi que des contacts au quotidien avec les divers partenaires sociaux, associatifs et médicaux

Toutefois suite à un désaccord le comité de pilotage n’existe plus nous envisageons donc d’organiser des réunions mensuelles avec les CMS, la PMI et le SSAE.

En temps du 01/04/03 au31/12/03:
Environ 1000 heures de travail bénévole par personne soit 33 journées à multiplier par les quatre principaux intervenants.


Haut de page

 

Association Tzigane Sar Phirdem - 12 route de Salsigne - 11600 Villardonnel


statistiques webmaster