Association Sar Phirdem

(Comment j'y vais)

   
Accueil - Plan du site - Partenaires - Liens - Nous écrire

 

L'association

 

Projet en France

 

Projets en Roumanie

 

Culture Tzigane

Livres


Implication des familles tsiganes


Quelle participation des habitants, des usagers?

Quelle demande initiale a été prise en compte ? et de quelle manière ? (consultation, information, expression des habitants à travers une organisation collective……)
La demande principale pour les familles tziganes est de pouvoir bénéficier du statut de réfugié qui leur permettrait de travailler, d’avoir des revenus et donc un logement. L’association ne peut répondre à cette demande et aujourd’hui les usagers ont bien compris quel était le champ d’intervention de l’association et de chaques autres associations ou services de droit commun.

En ce qui nous concerne nous avons choisit de travailler avec les familles, elles sont donc associées à chaque décision concernant les activités de l’association.

Dans l’avenir l’association envisage d’inclure des représentants roms au conseil d’administration.

Quelle implication des parents, des familles au projet?

Sous quelle forme?
- Présence des parents aux conseils de classe.
- Participation des mères aux activités pédagogiques pour les plus jeunes.
- Choix des sorties culturelles et pédagogiques.
- Pour les fêtes les hommes nettoient le camp avec les enfants, les femmes confectionnent les repas.
- En ce qui concerne les démarches administratives l’association donne les moyens pour les effectuer mais ne fait pas à la place des usagers (EX : appeler l’assistante sociale et donner un ticket de bus).

Au début de nos interventions, cinq enfants étaient inscrits à l’école, mais avec beaucoup d’absentéisme. grâce au transport scolaire, aux rencontres préalables parents professeurs, les parents et les enfants se sont impliqués, et aujourd’hui ils sont tous assidus. Notre travail de médiation et cette nouvelle implication a amélioré les relations avec les enseignants.

En participant aux activités avec les jeunes enfants, les mères ont été sensibilisées à l’hygiène, aux risques d’accidents domestiques, au suivi des carnets de santé, des rendez-vous à la PMI.

Les familles aujourd’hui, se repèrent bien dans le réseau de services de droits communs.


Haut de page

 

Association Tzigane Sar Phirdem - 12 route de Salsigne - 11600 Villardonnel


statistiques webmaster